Ils avaient espéré une guerre courte, qui leur permettrait d’être de retour pour Noël, au lieu de cela, ils vivront un enfer qu’ils ne pouvaient imaginer : de longs mois dans l’horreur des tranchées, à subir le froid, la pluie, la boue, la puanteur, la peur et le spectacle de la mort omniprésente….

Ce travail mémoriel n’a pu être mené à bien que grâce aux nombreuses recherches de M. Rémi Malet, initiateur du projet, à la remarquable contribution de monsieur Francis Billès, aux familles des soldats qui nous ont ouvert leurs archives familiales et à la compétence de Patrick Textoris pour la réalisation de cet ouvrage.

À nos glorieux aînés de Bompas, à tous leurs frères d’armes de France et d’Outre-Mer et à nos valeureux alliés, nous dédions ce modeste témoignage de respect et de reconnaissance